Le retour de la petite balle blanche aux Olympiques

Le retour de la petite balle blanche aux Olympiques
Anne-Josée Beland

par Anne-Josée Beland
Collaboratrice Canam Golf

Depuis le 14 août dernier, le golf connaît son nouveau Champion Olympique. George Seymour Lyon a cédé son titre qu’il détenait depuis cent douze ans, et qu’il avait peu de chance de conserver, pour cause de décès en 1938. Son successeur, le Britannique Justin Rose (photo), devient donc le premier champion olympique depuis plus d’un siècle, depuis que la discipline a disparu du programme après les JO de Saint-Louis au Missouri, en 1904.

Dans une finale palpitante, Rose, 36 ans, a devancé de deux coups le Suédois Henrik Stenson qui a décroché l’argent, et l’Américain Matt Kuchar, la médaille de bronze. Son incroyable trou en un, lors de la première journée du tournoi, a peut-être joué un grand rôle dans sa victoire finale.

Le retour de la petite balle blanche aux Jeux de Rio 2016 fut des plus réjouissants pour tous les golfeurs de ce monde! Plus de 15 000 spectateurs se sont présentés pour assister à la dernière ronde de la compétition masculine, qui soit dit en passant, aura été des plus enlevantes.

Pour les amateurs et connaisseurs de golf, ce tournoi se jouait en formule « stroke play » donc une partie individuelle par coup.  Le total des 4 journées était additionné et le pointage le plus bas remportait la médaille d’or.  Selon moi, un ajustement de la formule devrait être fait pour les années à suivre et une formule du type « match play » (1 contre 1 en partie par trou) serait de mise pour ce genre de compétition.

À noter que 4 Français, 2 hommes et deux femmes, étaient en lice pour la France, soit Grégory Bourdy (T21) et Julien Quesne (T55) pour le tournoi masculin et Karine Icher (T44) et Gwladys Nocéra (T39) pour le tournoi féminin.

www.canamgolf.com

Canam-Golf-rabais-golf-miami-broward-palm-beach-aout.jpg


Tags assigned to this article:
canamFloridegolfjeux olympiquesterrains

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !