Eurovision 2017 : ALMA, itinéraire d’une enfant de Miami gâtée par la voix…

Eurovision 2017 : ALMA, itinéraire d’une enfant de Miami gâtée par la voix…

A comme Ame, L comme Longtemps,  M comme Merveilleuse, A comme Ambassadrice… En effet la France a trouvé son ambassadrice avec la séduisante Alma ! Non seulement la France mais aussi un peu la Floride puisque la jeune artiste-chanteuse sélectionnée pour représenter la France à l’Eurovision a grandi partiellement à Miami et y est bien connue…

GABRIELLE HB ABADA

Par
GABRIELLE
HB-ABADA
curatrice d’art spécialisée en art contemporain français.

En effet, Alexandra Maquet, dite « Alma » (fusion de son prénom et son nom), 28 ans, née à Lyon (France),  auteure-compositrice-interprète, s’installe à Miami (États-Unis) lorsqu’elle a 16 ans, accompagnée de ses parents et de ses 3 petites soeurs adorées. Son père travaille pour Ingram Micro (une société américaine), alors que sa maman est artiste peintre, connue sous le nom de: MPM. Grace à l’activité de son père, Alexandra voyage beaucoup avec sa famille et vit respectivement à Lyon, Paris, Los Angeles, Lille (pendant 11 ans, d’où son petit accent charmant !), Miami (où elle trouvera une évidente aisance à composer ses premières chansons dans la langue de Shakespeare),  Sao Paulo, Milan, Bruxelles puis s’installe à Paris pour se lancer dans la musique…

Enfant, déjà elle rêvait de devenir chanteuse et commence à jouer du piano très tôt, mais c’est le sport qui la révèle laissant surtout apparaitre son caractère déterminé, en devenant championne de France de gymnastique durant ses études secondaires. Admise à l’IESEG School of Management, Alexandra revient à Lille et  dans le cadre de ses études de commerce, elle étudiera à l’Université de Sao Paulo au Brésil , où elle vit pendant plus d’un an, parlant un portugais parfait ! A son retour, l’artiste en devenir, s’installe à Milan où elle travaille chez AberCrombie & Fitch, apprenant l’Italien en quelques mois.

Notre Ambassadrice parle donc parfaitement le français, l’anglais, l’italien et le portugais, ce qui n’enlève rien à son talent d’interprète …et surtout à l’intensité de ses compositions… En 2012, à Bruxelles, après le décès de son ami d’enfance : Maxime, (survenu en 2009), Alma, encore marquée, écrit et compose « Gone », sa première chanson sous le nom d’Alexandra Maquet, puis, suivent plusieurs autres chansons comme : « Again » et « Elsewhere » (disponibles sur YouTube) et bien d’autres en Anglais mais aussi en français. Décidée de se consacrer entièrement à la musique, la future Alma s’inscrit à l’ACP, à Paris : la « manufacture de la chanson », une école d’auteurs-compositeurs reconnue. Début décembre 2013, Alma intègre la troupe de chanteurs de l’émission musicale:  « Les Chansons d’abord » présentée par Natasha St-Pier, sur France 3, jusqu’en juin 2014. Elle y fait la connaissance clef de l’auteur-compositeu: Nazim Khaled qui arrive dans la troupe de chanteurs seulement un mois après elle et qui sera par la suite le compositeur de son « Requiem » entre autres. En Avril 2015, Alma signe un contrat chez Warner Music France. « La chute est lente » (son premier single) sort en juin 2016 et sa prestation au piano marque les esprits, incarnant une nouvelle vague de jeunes chanteuses Françaises dont le talent n’est pas sans rappeler celui d’une inoubliable et touchante : Véronique Sanson. Alma faisant également partie d’une équipe d’auteurs-compositeurs, elle écrit et compose pour de nombreux artistes internationaux de notoriétés mondiales…

L’art d’un ‘requiem’ qui fera gagner son pays ?

Grace au soutien inattendu d’une Madone de la variété française devenue (quelques semaines plus tôt) son manager, la chanson d’Alma « Requiem » (écrite et composée par Nazim Khaled) est proposée au comité de la sélection française pour l’Eurovision. En février 2017, Alma est ainsi choisie par France 2 comme représentante de la France au Concours Eurovision de la chanson 2017 avec : « Requiem » (qui vient de sortir, dans une version remixée Français-Anglais, pour l’évènement).

Prenant en compte le Slogan du concours de cette année : « Celebrate Diversity », qui, mieux que notre Alma nationale « quadrilingue » imprégnée d’une sensibilité multiculturelle, pour enfin faire gagner la France ! Comme un hymne à la joie, portée avec grâce,  cette mélodie sera-t-elle le Graal d’une nation toute entière ?  Nous le souhaitons vivement … Alma succède ainsi à Amir, classé honorablement : 6e au Concours Eurovision 2016 et pour qui Alma a assuré plusieurs premières parties de concert en 2016 et 2017. Notre Ambassadrice a donc tous les atouts pour briller de tout son éclat, coachée par son noble prédécesseur et ses conseils avisés.

Alors, comme une signature, la complicité aidant, Alma et Amir ont révélé en mars dernier,  une version de « Requiem » en duo, guitare voix, qui nous laisse sans description, tant la pudique générosité est au rendez-vous.

Il nous faudra donc, à notre tour, être les soutiens de notre Ambassadrice choisie, en invitant nos voisins européens et amis des pays participants, à voter pour la France grâce aux talents d’Alma, le 13 mai prochain pour la finale de l’Eurovision. « Tous nos rêves peuvent devenir des réalités si nous avons le courage de les poursuivre.« 

www.facebook.com/almaofficiel/

Gabrielle HB-Abada

 

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !