Un sous-marin français coule un porte-avion USS américain !

Un sous-marin français coule un porte-avion USS américain !
Le Saphir dans la rade de Toulon. (photo : www.netmarine.net CC BYSA 3.0).

Le Saphir dans la rade de Toulon. (photo : www.netmarine.net CC BYSA 3.0).

Le 4 mars dernier, le ministère français des affaires étrangères a communiqué avoir – à l’aide du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Saphir – coulé le porte-avion américain USS Theodore Roosevelt « au large de la Floride », ce que… l’US Navy a confirmé. L’épave n’a pas été retrouvée, et pour cause, il s’agissait d’un exercice !

Le rôle du Saphir étant d’essayer de couler le porte-avion, le ministère n’est pas peu fier d’avoir réussi à déjouer les défenses du géant américain ! La France dispose de six SNA (dont seule la propulsion est nucléaire) mais aussi de quatre SNLE (Lanceurs d’Engins) dont deux sont constamment en immersion, ceux-là portant en leurs flancs la force de dissuasion nucléaire française.



Related Articles

Meurtres de Miami : Le père des enfants de la consule du Canada donne une version de l’histoire

De nouvelles informations arrivent rapidement sur cette épouvantable affaire durant laquelle le fils aîné de la consule générale du Canada à Miami a perdu la vie.
Germano Wabafiyebazu, l’ex-mari de la consule Roxanne Dubé (ils sont divorcés depuis 3 ans), père de Jean (17 ans, qui est décédé) et de Marc (15 ans, placé en détention), a donné une version du tragique événement qui s’est déroulé le 31 mars à 14h15 ; version qu’il tiendrait de la consule elle-même. Jean Wabafiyebazu (le fils aîné) aurait demandé à sa mère de pouvoir prendre la voiture de fonction (avec plaques diplomatiques) « pour aller faire un tour », et aurait emmené son frère avec lui.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !