Décès à Miami de l’opposant cubain Jorge Valls

Décès à Miami de l’opposant cubain Jorge Valls
Jorge Valls (photo : Youtube)

Jorge Valls (photo : Youtube)

Jorge Valls n’a pas eu de chance : ses idées ne seront jamais arrivées au pouvoir à La Havane. D’un autre côté il est mort à 82 ans, respecté pour n’avoir jamais cédé face aux dictatures. Le militant catholique et social-démocrate (mais aussi poète) avait débuté son engagement face au dictateur Batista.

Il fut incarcéré une première fois en 1952. Jorge Valls rentre à Cuba d’un premier exil en 1959 après la prise de pouvoir par les castristes. Mais ces derniers créent le « parti unique ». En 1964, son témoignage lors d’un « procès de Moscou » (du nom des parodies de procès organisés par les communistes) le conduisent de nouveau à la prison où il restera durant « 20 ans et 40 jours » (ce qui fut aussi le titre de son livre-témoignage). Il repartira ensuite en exil à Miami où au final il aura passé 30 ans de sa vie. Il y est décédé le 22 octobre 2015, et son exemple est à méditer au moment où les discussions reprennent entre les pays occidentaux et la dictature castriste.

 


Tags assigned to this article:
cubainJorge VallsMiamiopposant

Related Articles

Le fils de la consule du Canada a été inculpé de meurtre

Mercredi 15 avril, le fils de Roxane Dubé, consule générale du Canada à Miami, Marc Wabafiyebazu (15 ans) a été inculpé de meurtre par un grand jury de Floride. Il sera donc jugé par le tribunal pour adultes de Miami et va être immédiatement muté de sa prison pour mineurs à celle des adultes. Rappelons que Marc Wabafiyebazu était venu le 31 mars à 14h au domicile de dealers dans le quartier de Coral Gables à Miami avec son frère aîné Jean qui conduisait la voiture diplomatique de leur mère.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !