Hillary Clinton en tête chez les expatriés aux Etats-Unis

Hillary Clinton en tête chez les expatriés aux Etats-Unis

Plusieurs surprises apparaissent en regardant les 400 premiers votes du sondage internet lancé par Le Courrier de Floride, sur le choix des expatriés résidant aux Etats-Unis.

Hillary Clinton arrive ainsi en tête de manière écrasante avec 44% des votes, suivie d’un autre Démocrate, Bernie Sanders, qui recueille 30% des sympathies. Le total des votes à gauche est donc de 74% chez les expats’ qui se sont prononcés ! Est-ce dû à un rejet de Donald Trump ? Peut-être. Néanmoins « The Donald » arrive tout de même en troisième position des candidats préférés des francophones, et premier choix Républicain, avec 13%. Il est suivi dans notre sondage par Marco Rubio à 6% Les autres scores ne sont pas pour le moment significatifs, si ce n’est Rand Paul qui avec 2% montre que les francophones ne méconnaissent pas complètement les Libertariens. Le score de Jeb Bush à 1% signifie également quelque chose, mais de pas très positif pour l’intéressé !

 

Vous pouvez continuer à voter durant la primaire (si vous résidez aux Etats-Unis) : 

Sondage : Expatriés aux USA, vous voteriez pour quel président américain ?

 



Related Articles

Miami au centre du scandale de la FIFA

La Floride est l’un des Etats des USA qui s’intéressent le plus au « soccer », néanmoins le récent scandale au sein de la fédération internationale de football (FIFA) ne va pas être pour améliorer les relations entre les Américains et ce sport peu considéré de ce côté de l’Atlantique. D’ailleurs, c’est le FBI qui a réussi à faire tomber Sepp Blatter, président omnipotent de la FIFA. Un film à sa gloire venait de sortir aux Etats-Unis (avec Gérard Depardieu !), que les principaux journaux américains ont moqué. Quelques jours après avoir été réélu à la tête de la FIFA, Blatter a donc été contraint à démissionner début juin. Il faut dire qu’entre temps ses lieutenants avaient été inquiété par le FBI.

Québec : Le Parti Québécois a trouvé son Jeanne d’Arc !

Petite révolution à la fois au Québec et au Parti Québécois (PQ) avec l’élection à la tête du PQ de Pierre-Karl Péladeau (PKP). Le magnat des médias Québécois avait lâché l’an passé la présidence de son groupe Québécor (Le Journal de Montréal, de Québec etc…) afin de se présenter – à la surprise générale – aux élections législatives dans la Belle Province. Il avait alors créé un séisme politique, tant sa popularité est importante, et l’idée qu’il avait mis en avant très sensible : « je souhaite donner un pays à mes enfants », avait-il répondu en début de campagne à un journaliste.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !