Marié, père de trois enfants, un Français vient à Miami pour épouser une seconde femme !

Marié, père de trois enfants, un Français vient à Miami pour épouser une seconde femme !

L’histoire s’est déroulée en 2013, mais elle vient de passer au tribunal correctionnel en février : un Avignonais éperdument amoureux d’une résidente de Miami a décidé de se marier avec elle. Ce qu’il a fait : on peut se marier assez facilement aux Etats-Unis.

Mais il lui a ensuite fallu enregistrer son mariage auprès des autorités. Problème : marié… il l’était déjà, et père de trois enfants. Comment faire enregistrer un nouveau mariage auprès du consulat de France alors qu’on est déjà marié, et vu que la polygamie n’est pas plus légale en France qu’aux USA (même si c’est le pays des Mormons) ? Il a donc fabriqué un faux document administratif mentionnant qu’il était préalablement divorcé, et il l’a envoyé au consulat à Miami. C’est assez surprenant qu’il ait pensé que ça puisse tromper qui que ce soit et que les agents ne vérifient pas les pièces qu’ils reçoivent, mais bon… l’amour rend aveugle ! (Pas au consulat en tout cas !).

Le journal La Provence était au tribunal d’Avignon pour ce procès et relaye la défense . « J’étais fou d’elle. C’était une grosse bêtise. C’était une erreur« , a déclaré le prévenu. Il a pu compter sur un renfort de force, celui de celle qui est légalement considérée comme la « victime » : « Je ne me considère pas comme une victime. J’ai subi une peine de coeur, mais il n’a pas tiré profit de moi. Je lui ai pardonné cette erreur. Nous condamner serait anéantir nos projets de vie, » a-telle confié aux juges. Mais son homme est arrivé au tribunal avec déjà une condamnation au compteur, pour une « importation d’arme » il y a plusieurs années. « Les armes, c’était ma passion », dit-il pour sa défense. Et le président du tribunal de lui rétorquer : « Que de passions ! » avant de conclure en lui infligeant une peine pas trop démesurée : 100 jours-amende à 20 €. Et le journal La Provence de commenter : « Mais quand on aime, on ne compte pas…« 


Tags assigned to this article:
FloridefrançaismariageMiamipolygamie

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !