The Get Down : Netflix cartonne d’entrée avec sa série sur le Bronx des 1970’s

The Get Down : Netflix cartonne d’entrée avec sa série sur le Bronx des 1970’s

Publiée le 12 août sur Netflix dans à peu près toutes les langues (donc en français aussi), The Get Down est le plus gros investissement de la chaîne de « vidéo-à-la-demande » jamais réalisé, avec 120 millions de dollars pour les 12 épisodes de la première saison : destination le Bronx des années 1970 et sa musique !

the-get-down-2

Ces chapitres sont tous en assez long métrage, plus d’une heure, et tout cet argent a été consacré à recréer le quartier du Bronx à New-York, tel qu’il était à la fin des années 1970 : sombre et disco, funky et macabre, avec ses losers horribles et ses succès fabuleux. Comme le montre le générique, « c’est dans les ruines qu’on trouve les trésors ». Celle de cette période s’appelle le rap, qui va devenir la musique la plus influente de la fin de siècle et du début du suivant. C’est cette histoire que raconte The Get Down, mais même si vous n’aimez pas la musique, c’est une plongée dans un monde très exotique que proposent les réalisateurs, Baz Luhrmann et Stephen Adly Guigis, qui ont même été un peu moqués pour leur Bronx réinventé à coup de gros moyens, où les coupes de cheveux en bouchon de champagne sont omniprésentes et parfaites brushées. Mais en tout cas cet opéra-rap est  attachant et bien fait.

The Get Down

L’histoire : Zeke Figero est au lycée. Il joue du piano à l’église pour accompagner Mylene, la fille du pasteur noir, qui rêve de devenir chanteuse disco. Zeke est doué en musique et en rimes, mais il n’a pas assez d’ambition pour Mylène qui se détourne de lui. Zeke va donc entrer dans la rue avec pour ami « Shaolin », une sorte de ninja du graffiti idéalisé par les lycéens, alors qu’il n’est qu’un simple dealer peu respecté de ses pairs. La bande est à la recherche du bon son, le « get-down » qui va permettre à la première génération de rappeurs d’entrer dans l’histoire de la musique. Les fans de musique et les fans des 1970’s apprécieront : ça ne manque pas de rythme !

 


Tags assigned to this article:
bronxnetflixrapserieThe Get Down

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !