Les Québécois sont bien présents en Floride !

Les Québécois sont bien présents en Floride !

Les taux de changes entre les monnaies et le dollar américain provoquent des inquiétudes, mais les Canadiens francophones sont bien présents en Floride !

Lors des différentes discussions sur la présence touristique en Floride, depuis 1 an chacun aura pu noter qu’il y avait une baisse des Québécois francophones au pays des alligators. C’était vrai l’an passé, et ça l’est encore cette saison-ci 2016-2017. Néanmoins, si la baisse n’est pas dans le nombre global de touristes et snowbirds (tant que l’hiver sera froid au Canada…),la baisse existe bien dans leur temps de présence sous le soleil, qui est un peu plus court. Après une hausse spectaculaire au début des années 2010, de petites baisses de fréquentation bien réelles se sont fait jour cette saison et l’an passé.

"Nos équipes vous accueillent dans le sud de la Floride !" - Daniel Veilleux, président de la Desjardins Bank -

Daniel Veilleux, président de la Desjardins Bank

Le mieux pour connaître la vérité, c’est de demander à Daniel Veilleux, président de la Desjardins Bank dont le siège est à Hallandale Beach. Si les transactions y sont en hausse ou en baisse, c’est qu’il y a plus ou moins de Canadiens présents en Floride ce mois-là. « Au niveau de l’achalandage en succursale pour les 3 derniers mois de l’année, on remarque une diminution d’environ 6%, comparé à la même période l’an passée« , assure M. Veilleux. « En revanche au niveau des financements, la demande depuis les 3 dernières années se maintient d’année en année. Je ne suis donc pas trop inquiet de notre performance malgré l’augmentation des taux de change depuis deux ans« . C’est donc clair : il y a des plaques minéralogiques à fleur de lys en ce moment en Floride (et pas besoin de statistiques pour s’en apercevoir !)

En revanche, le taux de change entre les dollars a toujours de l’impact sur les dépenses courantes. Au 19 janvier, un Huard valait 0,754USD, et la bonne santé de la monnaie américaine n’était toujours pas prompte à décliner malgré où grâce à l’arrivée du « Donald » à la présidence. Seule la remontée du cours du brut pourrait un peu changer la donne au profit du dollar canadien. L’euro a pour sa part très peu remonté (de 0,02 dollar) entre la mi-décembre et la mi-janvier pour arriver à 1,06USD, ce qui ressemble un peu à de la survie avant la plongée attendue de la monnaie européenne sous les 1$.

En attendant, les Canadiens devraient donc être bien plus de 4 millions au rendez-vous de la Floride cette année, dont environ 1,2 million de Québécois.

 

 

David Willig Avocat Floride



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !