Tourisme : encore un record battu en Floride

Tourisme : encore un record battu en Floride

La première moitié de 2017 a encore vu sauter des records en matière de tourisme en Floride : +4,1% (60,7 millions sur les 6 premiers mois), sans l’aide des visiteurs internationaux (-1% de Canadiens et -0,4% pour les autres).

Ceci dit, d’autres indicateurs sont moins fameux. Par exemple, le comté de Broward continue de progresser, avec +33,3% d’augmentation du trafic international en juin à l’aéroport de Lauderdale-Hollywood, comparé à l’année précédente (entre autres grâce à la nouvelle piste de l’aéroport). Mais le taux d’occupation des hôtels du comté n’a pas pour sa part varié. En effet, ce n’est pas parce qu’il y a plus de touristes qu’ils restent aussi longtemps qu’auparavant : le coût de la vie et les taux de changes peuvent affecter la durée du séjour.

DU MEILLEUR POUR LES CANADIENS

Si le premier trimestre a vu une baisse de 2,2% du nombre de Canadiens en Floride, le deuxième est pour sa part en hausse : +0,8% ont apprécié le printemps dans le Sunshine State. Menacé cet hiver par les parlementaires de Floride de se faire couper les vivres, et un peu secoué par les professionnels francophones, la puissante agence de tourisme VisitFlorida a annoncé cet été qu’elle doublait son budget marketing consacré au Canada, avec un renforcement des campagnes « en octobre à Toronto », selon le Tampa Bay Times (et rien que d’entendre ça… ça fait peur !). Ken Lawson, le CEO de VisitFlorida a néanmoins déclaré que son organisme s’était rendu compte que le marché canadien avait été un petit peu trop « considéré comme acquis« . Par ailleurs, le représentant (Dem) de Floride Ted Deutch a fin juillet ressorti une arlésienne du placard : le « visa de 8 mois pour les Canadiens de plus de 50 ans » dénommé “Canadian Snowbird Visa Act”. Mais mieux vaut attendre avant de trop en parler !

Bandeau web go 2 Vac 2015-3



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !