Étudiants étrangers : les Etats-Unis pourraient raccourcir la durée des visas

Étudiants étrangers : les Etats-Unis pourraient raccourcir la durée des visas

Les étudiants internationaux ont actuellement la possibilité d’obtenir un visa qui couvre toute la durée de leurs études aux États-Unis. Mais d’ici 2019, ils pourraient être contraints de renouveler leur titre de séjour chaque année car un projet de réforme est en cours.

Le « Department of Homeland Security » (DHS – le ministère de la Sécurité intérieure américain) vient d’annoncer qu’il envisageait de réformer le mode d’attribution des visas pour les étudiants étrangers. Actuellement, les étudiants inscrits dans une université américaine peuvent obtenir un visa pour la durée des études envisagées. Ils ont en outre la possibilité de changer d’université au cours de leurs études. Mais d’ici deux ans, ces étudiants pourraient être obligés de présenter une nouvelle demande de visa chaque année, quelle que soit la durée de leur cursus.

Selon le porte-parole du DHS, cette mesure vise à s’assurer que les programmes migratoires, incluant les programmes pour les étudiants internationaux aux Etats-Unis, sont faits de manière à promouvoir l’intérêt national, améliorer la sécurité et assurer l’intégrité de la politique migratoire des Etats-Unis.

Mais depuis le 27 janvier dernier, date de la tentative de décret anti-immigration de l’administration Trump, environ 40% des universités américaines ont enregistré pour l’année prochaine une baisse des inscriptions d’étudiants étrangers. Cette nouvelle mesure risque donc d’amplifier le phénomène, ce qui aura un impact direct sur les finances des universités qui grâce à cette population engrange des millions de dollars chaque année.

Le projet n’est qu’à un stade préliminaire et il devra être agréé par le Département d’État qui délivre les visas. Et les associations spécialisées dans l’éducation et l’expatriation oeuvrent actuellement pour qu’aucune décision hâtive et lourde de conséquences ne soit prise sans leur consultation.



Related Articles

Design District : Le luxe Français à la conquête de Miami

Le luxe continue son implantation dans le sud de la Floride, afin de servir les clients locaux, mais aussi les nombreux touristes, comme par exemple les Brésiliens qui viennent acheter ici des produits bien moins taxés qu’ils ne le sont dans leur propre pays. Du coup, un ballet de voitures voyantes, Rolls, Lamborghini, Ferrari… est de plus en plus imposant dans ces quelques rues agréables du Design District. Peu de Peugeot ou de Citroën… mais en revanche la moitié des boutiques sont bel et bien françaises. Il y a un an, c’était un grand magasin Hermès qui rejoignait les autres ; en mai 2014 c’est Longchamp qui y posait son sac, et la liste commence à s’allonger du « chic » français établi au Design District. Et bien d’autres s’apprêtent à y arriver.

1 comment

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !