Floride : Les radars aux feux rouges pourraient être proscrits

Floride : Les radars aux feux rouges pourraient être proscrits

Ca a coûté des milliards depuis une dizaine d’années, mais ce n’est pas grave : la chambre des représentants de Floride vient de voter l’interdiction des caméras-radars sur les feux de signalisation de l’Etat. Il n’y a plus qu’à attendre le vote du sénat de Floride afin de savoir si véritablement les radars y seront interdits (car ce n’est pas la première tentative d’interdiction, et les fabricants de caméras ont levé une armée de lobbyistes pour défendre les bienfaits de leurs systèmes).

Photo : Caméra-radar sur un feu de circulation à Tallahassee, capitale de la Floride (crédit : Michael Rivera / CC BY-SA 4.0)

Où est le problème ? Dans les statistiques. En effet, si le nombre de feux rouges brûlés a baissé de 4,69% entre 2012 et 2017 aux interdictions équipées de radar, néanmoins les accidents ont pour leur part augmenté de 10,54%. Bien entendu, la Floride connaissant une inflation constante de la démographie et du tourisme, il n’est pas possible de dire que ce sont les caméras qui génèrent le surplus d’accident. Mais ce n’est pas grave : la Cour Suprême de l’Etat a aussi été saisie par des plaignants assurant que les caméras sont accidentogènes : des conducteurs freinant brusquement à leur vue, ou bien tournant la tête au milieu de l’intersection pour savoir s’ils ont été flashés (ça rappelle l’épisode des taureaux géants le long des routes espagnoles !).

Ce qui paraît certain, c’est qu’à priori ces caméras ne réduisent pas le nombre d’accidents. Et, des systèmes qui coûtent cher aux pouvoirs publics et aux conducteurs, et qui n’ont pas un impact sérieux sur la sécurité… il est évident que c’est le genre de dispositifs que la majorité républicaine de Floride n’apprécie guère.

Reste une petite question : comment faire pour régler le problème des conducteurs-sauvages sur les routes de Floride, qui semblent y être plus nombreux qu’ailleurs !



Related Articles

Une vidéo de la fusillade avec les fils de la consule du canada

Une vidéo-surveillance donne de nouveaux éléments sur le drame du 30 mars.

Il s’agît d’un enregistrement en provenance d’une caméra de surveillance à l’extérieur de la maison où s’est déroulée le 30 août la fusillade qui a coûté la vie à Jean Wabafiyebazu, 17 ans, fils de la nouvelle consule générale du Canada à Miami (Roxanne Dubé), et qui a conduit son frère Marc (15 ans) en prison, accusé de « crime » pour avoir participé à cette affaire (de manière encore très indéterminée). Si le film ne permet pas de dire ce qui s’est passé à l’intérieur, il montre néanmoins le comportement du frère cadet, Marc.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !