De mystérieux Snowbirds québécois suspects d’un meurtre de 1982

De mystérieux Snowbirds québécois suspects d’un meurtre de 1982
Joseph Warner

Joseph Warner

Joseph Warner, 44 ans, marié et cinq enfants, est convoyeur de fonds pour la Brinks après avoir passé 22 ans dans l’aviation. Le 23 janvier 1982, il se rend dans un centre commercial de St. Petersburg (près de Tampa), afin d’y emporter un sac de chèques avec son camion blindé ; c’est à dire un contenu inutilisable pour des voleurs. Quand il ressort avec le sac, il croise pourtant deux personnes portant des uniformes de réparateurs d’ascenseurs. Des témoins ont entendu le convoyeur leur crier « reculez ». Puis deux coups de feu ont été tirés, et Joseph Warner a été mortellement blessé. Pour rien. Les meurtriers se sont enfuis à bord d’une camionnette volée, retrouvée près de la mer. La piste a mené les enquêteurs jusqu’au bateau, qui avait été loué à Montréal.

Jamais résolu et jamais abandonnée, l’affaire a été relancée par la police suite à des découvertes ADN qui emmènent aujourd’hui les agents vers la piste du Gang de l’Ouest, des irlando-québécois qui attaquaient les fourgons à Montréal et dont certains membres fréquentaient justement la région de Tampa. La police de St Petersburg offre une prime de 13000US$ pour des informations qui pourraient permettre à leur arrestation. Son numéro de téléphone : 727 893-7164.

  



Related Articles

GPA : Une française « usine à bébés » en Floride

En plein débat sur la « GPA » (grossesse pour autrui) en France le mois dernier, la radio RTL est allé trouvé Sandrine Levy, « une française de 42 ans ultra-dynamique résidant à Orlando en Floride qui a déjà porté trois enfants pour autrui. » Le premier ministre Manuel Valls et différentes personnalités se sont prononcés contre la GPA à la veille d’une nouvelle Manif Pour Tous durant laquelle les opposants au « Mariage Pour Tous » ont vivement décrié la PMA (procréation médicalement assistée) et la GPA comme étant une « marchandisation des bébés et du corps humain ».

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !