Marcel Racicot laisse la présidence de la CCQF à Marie-Claude Péthel (Chambre de Commerce Québec-Floride)

Marcel Racicot laisse la présidence de la CCQF à Marie-Claude Péthel (Chambre de Commerce Québec-Floride)

Le fondateur de la Chambre de Commerce Québec-Floride, Marcel Racicot, a annoncé qu’il quittait la présidence de la CCQF. « C’est avec fierté que je constate l’évolution et la force de notre réseau d’affaires. J’ai eu la chance de rencontrer des individus motivés, inspirants et généreux, et ce fut un plaisir pour moi de tous vous côtoyer. Je resterai impliqué dans la CCQF à titre de Président sortant« , a-t-il déclaré, neuf ans après avoir lancé la Chambre qui ne cesse depuis lors de s’agrandir (et devrait prochainement être rebaptisée « Canada-Floride ».

Lors d’une réunion à Montréal le 30 mai, il a annoncé le nom de celle qui allait lui succéder, Marie-Claude Péthel. La CCQF compte également un co-président, spécifiquement pour la Floride, et qui lui ne change pas : Glenn Cooper.

www.ccquebecflorida.com

Vidéo de l’annonce (le son ne fonctionne qu’à partir de 4’30 ») :



Related Articles

Entreprise : Des changements pour les «LLC» en Floride

Pour ceux parmi les français expatriés, et autres francophones, qui ont constitué des entreprises de forme “LLC” en Floride, il y a eu des évolutions juridiques que vous n’apprendrez pas par les canaux “ordinaires.” Souvent, les agents immobiliers ou consultants conseillent aux expatriés français et européens de former une LLC pour détenir un bien immobilier. Cette solution peut-être adéquate dans certaines situations, mais pas toujours, et pas pour tout le monde. Il est important de surveiller l’évolution du séjour à l’étranger, et surtout s’il y a une transition vers une domiciliation aux Etats-Unis.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !