Le Lycée Franco-Américain de Cooper City ouvre les classes de collège (de la 6e à 3e)

Le Lycée Franco-Américain de Cooper City ouvre les classes de collège (de la 6e à 3e)

Il y a eu beaucoup de changements au Lycée Franco-Américain de Cooper City. A commencer par le départ, suite à un accident de voiture dont elle se remet, de celle qui l’avait fondé il y a 21 ans cette école dans une simple maison de Hollywood, Dr Jacquelyne Hoy. C’est aujourd’hui Antonio Rodrigues qui est devenu le principal de l’école, avec Virginie Askinasi en directrice adjointe.

Si Virginie Askinazi est bien connue au LFA (elle faisait déjà partie du board), Antonio Rodrigues est lui nouveau dans la structure. « Comme nous habitions auparavant en Afrique, nous venions en vacances en Floride, et nous inscrivions nos enfants dans la région pour des camps d’étéen français. C’est comme ça que nous avons connu le LFA, puis nous avons décidé de nous installer ici. » Le nouveau proviseur, un Français originaire du Vénézuela, a résidé 15 ans en France (diplômé d’un MBA des Ponts et Chaussées), puis 14 ans en Afrique où il travaillait dans le secteur financier. « Mais, pour ne rien vous cacher, j’ai aussi commencé comme directeur du troisième plus grand McDonald’s d’Europe, celui des Champs Elysées !« . En tout cas ce sont de nouveaux visages et de nouvelles énergies qui sont désormais à la tête de l’école.

ET UN COLLEGE DES LE MOIS D’AOÛT !

Le LFA s’appelle « lycée » car la volonté première de l’équipe était évidemment d’ouvrir toutes les classes jusqu’au lycée. Mais une charter school voisine (ayant la même fondatrice) s’étant créé entre temps, le LFA n’avait développé que les petites classes. Les changements de direction ont donc amené le LFA à ouvrir dès la rentrée 2018 les classes de collège français, de la 6e à la 3e, avec ainsi la perspective de doubler ses effectifs. « Si nous sommes bien connus des francophones de la région, nous nous sommes aperçus que les Américains de Broward connaissent trop peu le LFA. En communiquant un peu nous avons pu voir que l’offre éducative française en intéressait un grand nombre. Nous allons donc continuer !« 

Et il y a bien d’autres changements au programme : une intensification de l’anglais ; la participation d’intervenants extérieurs à l’école sur des sujets très différents afin d’apporter une ouverture supplémentaire aux élèves, « et on va même essayer de monter une équipe de foot pour les garçons et une pour les filles !« 

LFA 

8900 Stirling Road, Cooper City, FL 33024

954.237.0356 – www.lyceefrancoam.org

 

 



Related Articles

Design District : Le luxe Français à la conquête de Miami

Le luxe continue son implantation dans le sud de la Floride, afin de servir les clients locaux, mais aussi les nombreux touristes, comme par exemple les Brésiliens qui viennent acheter ici des produits bien moins taxés qu’ils ne le sont dans leur propre pays. Du coup, un ballet de voitures voyantes, Rolls, Lamborghini, Ferrari… est de plus en plus imposant dans ces quelques rues agréables du Design District. Peu de Peugeot ou de Citroën… mais en revanche la moitié des boutiques sont bel et bien françaises. Il y a un an, c’était un grand magasin Hermès qui rejoignait les autres ; en mai 2014 c’est Longchamp qui y posait son sac, et la liste commence à s’allonger du « chic » français établi au Design District. Et bien d’autres s’apprêtent à y arriver.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !