Etats-Unis : La sécurité dans les aéroports en question

Etats-Unis : La sécurité dans les aéroports en question

Les attentats de Paris ont relancé le débat sur l’ESTA  le programme d’exemption de visa pour des étrangers de certains pays visitant les Etats-Unis. Rand Paul, candidat républicain à la Maison-Blanche, a souligné que si des citoyens français commettaient des attentats suicides, il faudrait donc enlever la France du programme ESTA.

Par-delà l’aspect polémique, les autorités américaines ont annoncé qu’elles allaient renforcer les contrôles des passagers arrivant avec l’ESTA.

Logo de la TSAEn même temps, la TSA (Transportation Security Administration) se faisait vertement remettre en place par les médias américains durant le mois de décembre. Née après les attentats du 11 septembre, TSA a pour vocation de sécuriser les aéroports du pays, notamment en développant de nouvelles technologies à l’aide d’un budget public quasi-illimité. TSA a depuis lors inventé des tas de scanners pour humains ou pour valises mais, des milliards de dollar plus loin, leur efficacité a été remise en cause par tous les tests : en 2015 la Homeland Security a réussi dans 96% des cas à faire passer des explosifs ou des armes durant les tests imposés aux systèmes de sécurité des aéroports. L’un des facteurs défaillants est néanmoins humain : les agents sont payés pour trouver chaque jour des engins qui n’existent pas. En effet, ils recherchent des bombes ou des armes, mais personne ne prend l’avion avec une bombe. Donc il serait extrêmement difficile de les former à conserver une attention constante sur leur détection.

Néanmoins, pas de panique, les attentats aériens sont tout de même extrêmement rares, et les mesures de sécurité dans les aéroports ont eu des résultats : les rares terroristes à s’y être essayés s’en sont rendus compte.

Mais TSA est ainsi vivement critiquée.  Il faut dire que son fonctionnement est assez secret (pour des raisons évidentes), mais quand l’opinion publique s’est rendue compte de ses échecs comparés à  ses budgets… ça a un peu fait l’effet… d’une bombe !

 

 



Related Articles

2 comments

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !