La Fontaine de Jouvence de St Augustine (Floride)

La Fontaine de Jouvence de St Augustine (Floride)


La Fontaine de Jouvence de St Augustine est à la fois le symbole de la quête mythique de Ponce de Leon, mais aussi le premier territoire colonisé sur le continent nord-américain. Il est aujourd’hui un mini parc d’attractions dans un très bel endroit témoin de l’Histoire avec un grand H !

De nombreuses légendes antiques d’Europe et du Moyen-Orient évoquent cette « Fontaine de Jouvence », source miraculeuse permettant soit d’en finir avec la maladie, soit de rajeunir, soit de rester jeune. L’arrivée des conquistadors espagnols dans le Nouveau Monde fut avant tout un choc de civilisations, à la fois pour les populations autochtones, des Indiens sidérés par la puissance des Européens, mais aussi pour les Espagnols, perdus au milieu d’un continent immense, et pas toujours accueillant, dont les richesses restaient à découvrir. La main d’oeuvre à pas cher (les esclaves) en étaient une, par difficile à trouver. La recherche de l’or semble avoir été leur plus grande obsession, jusqu’à la quête des non moins mythiques « El Dorado » et autres « cités d’or ». Néanmoins, les croyances païennes étant interdites pour les catholiques, la recherche d’une « fontaine de jouvence » par les troupes espagnoles est loin d’être prouvées.

Statue de Juan Ponce de Leon sur le site de la Fontaine de Jouvence à St Augustine.

Statue de Juan Ponce de Leon sur le site de la Fontaine de Jouvence à St Augustine.

Néanmoins, la personnalité hors du commun de l’explorateur Juan Ponce de Leon a suscité bien des récits assurant qu’il avait activement recherché cette fontaine mythique en Floride (à Cape Floride (Miami) ou à St Augustine), mais aussi à Bimini (Bahamas), et le nom de Ponce de Leon reste associé pour l’éternité à cette quête improbable. Alors qu’il est décédé de ses blessures en 1521, les récits sur la « quête » de Ponce de Leon apparaissent des 1535, avec l’Histoire Générale et Naturelle des Indes, dans laquelle Gonzalo Fernández de Oviedo y Valdés assure que Ponce de Leon cherchait à guérir un problème d’impuissance sexuelle.

Nos autre pages : 

Chaque année sur ce site de la Fontaine, vers le 8 septembre : Founder’s Day et la reconstitution du débarquement espagnol

Notre guide complet (et gratuit) de St Augustine

 

Guide complet (et tout autant gratuit) de la Floride

Juan Ponce de Leon.

Juan Ponce de Leon.

Qui était Ponce de Leon ?

Page à la cour de Ferdinand le Catholique, et originaire de la province de Valladolid, il participa à la guerre pour conquérir le royaume de Grenade, dernier état mauresque d’Espagne. Il aurait (mais ce n’est pas certain) participé au deuxième voyage de Christophe Colomb vers l’Amérique en 1493. En tout cas, il y est présent au début du XVIème siècle, fonde le premier établissement espagnol à Porto Rico en 1509, dont il devient gouverneur. En 1513 il équipe trois navires pour aller découvrir les îles plus au nord.

C’est ainsi qu’il arrive en vue d’une immense terre sur laquelle il plante le drapeau espagnol. C’était le jour de la Fête des Fleurs, la « Pascua Florida », et c’est ainsi qu’il baptise cette terre : la Floride, un territoire sans limite. Les Espagnols continueront d’ailleurs longtemps d’appeler tout le territoire des actuels Etats-Unis et du Canada « Florida ». Ponce de Leon a découvert la Floride à l’emplacement actuel de St Augustine, où il aurait goûté l’eau de la source qu’on peut y voir actuellement, puis est redescendu vers le sud, cartographiant la côte jusqu’à Miami, et découvrant au passage le « gulf stream », ce courant chaud qui permet d’accélérer les voyages en bateau vers l’Europe.

Le capitaine Barbosa et Jack Sparrow devisant sur le lit de mort de Ponce de Leon (Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence)

Le capitaine Barbosa et Jack Sparrow devisant sur le lit de mort de Ponce de Leon (Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence)

En 1521, Ponce de Leon revient en Floride afin d’accompagner 200 hommes (fermiers, artisans, prêtres) pour monter une colonie sur la côte ouest, à l’emplacement de l’actuelle Port Charlotte. Mais les Indiens Calusa ne l’entendent pas ainsi, et attaquent les Espagnols qui sont obligés de reprendre la mer. Ponce de Leon est blessé à l’épaule par une flèche empoisonnée. Il décédera peu après son retour à Porto Rico, sans que, apparemment, toutes les eaux de jouvence qu’il ait pu boire… lui aient été d’une utilité quelconque !

La Fontaine de Jouvence de St Augustine

Fontaine de Jouvence / St Augustine / Floride

Fontaine de Jouvence à St Augustine en Floride

Nul ne sait vraiment si Ponce de Leon est arrivé à cet endroit précis de Floride. Néanmoins, le 28 août 1565, jour de la Saint Augustin, les indiens Calusa ont eu la bonne surprise de voir arriver une flotte d’un millier d’Espagnols armés jusqu’aux dents, avec Menendez à leur tête, cherchant à éliminer la petite colonie française de Fort Caroline (un peu plus au nord) qui avait pris possession elle aussi de la Floride. Près de 400 Français allaient y laisser leur vie, et l’actuelle rivière de St Augustine s’appelle aujourd’hui encore la Matanzas River : « la rivière du massacre ».

Une fois les environs nettoyés de ces maudits français qui contestaient la domination espagnole, Menendez devait établir une colonie permanente à cet endroit. Et c’est là où ils avaient débarqué qu’est ainsi née St Augustine. Une grande croix fut d’abord plantée sur le sol nord-américain, puis un fort fut érigé, puis la toute première ville des Etats-Unis.

Le parc archéologique de la Fontaine de Jouvence

Parc de la Fontaine de Jouvence / St Augustine / Floride

Parc de la Fontaine de Jouvence / St Augustine / Floride

Parc de la Fontaine de Jouvence / St Augustine / Floride

Parc de la Fontaine de Jouvence / St Augustine / Floride

Le « Fountain of Youth archeological park » est l’endroit le plus visité de St Augustine, où chacun vient boire un gobelet de la célèbre fontaine qui, a défaut d’apporter la jouvence aux touristes, n’a au moins jamais tué personne ! On peut visiter le site en un peu plus d’une heure, plusieurs animations s’y déroulant : planétarium expliquant comment les navigateurs espagnols se guidaient grâce aux étoiles, démonstration de tir au canon et à l’arbalète, villages indien et colonial reconstitués etc… Mais le plus intéressant sur le site, c’est qu’on peut effectivement y voir les traces des premières maisons espagnoles d’Amérique-du-Nord dans un paysage de marécages intact, comme au jour de l’arrivée de Ponce et de Menendez sur le site. C’est très beau, indéniablement.

La Fontaine de Jouvence se trouve près de la Old Jail de St Augustine d’où partent les tours de Trolley.

www.fountainofyouthflorida.com

Parc de la Fontaine de Jouvence / St Augustine / Floride

Parc de la Fontaine de Jouvence / St Augustine / Floride

La Mission Nombre de Dios

Mission Nombre de Dios / St Augustine / Floride

Mission Nombre de Dios / St Augustine / Floride

Chapelle Shrine Our Lady of La Leche, Mission Nombre de Dios / St Augustine / Floride

Chapelle Shrine Our Lady of La Leche, Mission Nombre de Dios / St Augustine / Floride

Juste au sud du parc de la Fontaine de Jouvence se trouve la Mission Nombre de Dios, où se trouve la plus grande croix érigée aux Etats-Unis (du coup il est difficile de ne pas localiser l’endroit !). Elle symbolise la première croix plantée par les Espagnols sur la terre nord-américaine. Le parc (dont l’accès est gratuit) est très beau, contenant la chapelle du Shrine of Our Lady of La Leche. Le sanctuaire fut le premier dédié à la Vierge Marie en Amérique-du-Nord, évidemment érigé par les Espagnols, quelques années après l’arrivée de Menendez et ses hommes.

Si vous avez la possibilité d’aller assister à cet endroit au lever du soleil, avec vue sur la baie de St Augustine, c’est une expérience saisissante. Imaginez-vous dans la peau d’un indien le 28 août 1565 quand les immenses vaisseaux espagnols sont entrés dans la baie, afin de changer à jamais la vie de tout un continent.
www.missionandshrine.org

 

Nos autre pages : 

 

 

LE GUIDE DE LA FLORIDE :

Vous pouvez naviguer dans le Guide de la Floride à l’aide du menu principal, ou bien lire sur internet notre guide-magazine, ou encore le télécharger sur tablette (pratique pour voyager) (ou bien aller chercher la version papier chez les commerçants francophones de Floride !)
 
Pour préparer votre voyage, nous vous conseillons en premier lieu de lire cette page sur nos conseils aux touristes francophones avec quelques adresses utiles à connaître.
 
– Croisières  – Logement   – Transports
 
 

– PAGE PRINCIPALE DU GUIDE –


bouton facebookVous voulez discuter avec les francophones qui habitent en Floride? Likez-nous sur Facebook : ils y sont déjà ! POUR TOUTES LES INFOS D’ACTUALITÉ (SORTIES LOISIRS…), VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER NOTRE JOURNAL MENSUEL QUI EST EN HAUT DE LA COLONNE DE DROITE.

 

Bandeau web go 2 Vac 2015-3



Related Articles

3 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !