La Chambre des Représentants a voté l’abrogation d’Obamacare

La Chambre des Représentants a voté l’abrogation d’Obamacare

Six semaines après un premier échec, la Chambre des Représentants a cette fois réussi à voter contre Obamacare. Reste au Sénat à confirmer l’abrogation.

« Sept ans d’Obamacare, c’est suffisant« , a écrit Paul Ryan (photo), le président de la Chambre des Représentants sur Twitter. Après l’avoir tant promis, les Républicains ont ainsi fait un grand pas vers l’abrogation et un probable remplacement du système de santé Medicare. Les assurés résidant sur le sol américain devront donc faire face à une profonde réforme et une réorganisation du marché des assurances, et la couverture de millions de personnes en sera affectée, si toutefois le Sénat confirme par son vote cet « American Health Care Act », un quasi retour à la situation préexistant Obamacare : c’est le secteur privé qui fixera les prix des assurances santé. Le financement public du Planning Familial sera également touché.

C’est ainsi la plus symbolique mesure portée par Barack Obama qui est alors sur la voie de l’anéantissement. Medicare avait permis à des millions d’Américains aux revenus modestes d’avoir une couverture santé, mais la classe moyenne avait vu le prix de ses mensualités s’envoler, tout comme ses impôts. Le vote en faveur de Donald Trump avait entre autres été motivé par cette abrogation.

– Voir aussi : Assurance santé aux Etats-Unis : tout comprendre du système d’assurance maladie américain


Tags assigned to this article:
medicareobamacareobamacare abrogépaul ryan

Related Articles

La Vieille Mine : un village français perdu dans le Missouri (Etats-Unis)

Connaissez vous le Paw Paw French ? Il existe encore une version de cette langue française en provenance directe du XVIIe siècle, au sud de Saint-Louis (Missouri). En 1980 ils étaient encore un millier à parler ce français dans la communauté de La Vieille Mine, le « Paw Paw French », ou « Missouri French ». On ne peut parler que de « communauté », car il ne s’agit pas d’une collectivité officielle, mais des restes d’une colonie de la « Nouvelle-France » en plein cœur des Etats-Unis, à l’intérieur de ce couloir central entourant le Mississippi et qui s’appelait alors « Louisiane ».

1 comment

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !