Alerte : les deux côtes de Floride touchées par les algues toxiques

Alerte : les deux côtes de Floride touchées par les algues toxiques

Des millions des poissons morts sur les plages, et l’odeur pestilentielle qui va avec, c’est l’effet de la « marée rouge » qui frappe l’ouest de la Floride depuis au moins deux semaines. Elle s’étend aujourd’hui entre Naples et Sarasota, c’est à dire sur toutes les plages du sud-ouest de la Floride. Phénomène récurrent sur la côte ouest, une trop forte concentration d’algues y tue la faune marine. Mais il semblerait cette fois que ce soit la pire « red tide » de la décennie, avec un risque inquiétant pesant sur les œufs de tortues de mer actuellement enfouis sous le sable des plages.

La plupart des plages sont en conséquence interdites à la baignade. Si vous êtes ou devez passer des vacances sur la côte ouest, vous pouvez consulter le site de la Florida Fish and Wildlife qui a une page spéciale avec une carte de la marée rouge, ici.

(crédit photo ci-dessus : Keturah Stickann (CC BY-NC-ND 2.0))

MISE A JOUR AU 13 AOUT 2018 : La dernière carte de la marée rouge date du 10 août, mais elle est toujours bien présente entre Naples et Sarasota, puisque « l’état d’alerte » vient d’être proclamé aujourd’hui même. Les touristes devraient choisir d’autres destinations, comme par exemple la baie de Tampa. Cette dernière est considérée comme « à risque » par l’état d’alerte, mais pas encore touchée. Encore plus au nord il n’y a aucun problème.

– Pour comprendre la provenance de la marée rouge : voir notre article

Floride : D’où vient la marée rouge qui rend la côte ouest infréquentable ?


Et marée verte à Suart

Comme presque chaque été, le Martin County et le St Lucie County (juste au nord de Palm Beach, sur la côte est) sont également touchés (depuis fin juin) par une invasion d’algues, mais cette fois de couleur bleu-vert. Une quinzaine de personnes y ont été hospitalisées pour de légères intoxications : l’eau contaminée par cette cyanobacteria peut provoquer vomissements et malaises. Les algues se forment là où arrivent les eaux du lac Okeechobee. Les habitants du nord du comté de Palm Beach doivent donc aussi être vigilants.

Article du quotidien Sun Sentinel


Sans compter les sargasses

Beaucoup de questions de lecteurs sur la présence éventuelle de sargasses (algues brunes) sur les côtes de Floride. Il y en a un tout petit peu sur la côte Atlantique, mais les autorités ne sont pas du tout dépassées, en tout cas pas pour le moment (alors que certaines plages des Antilles ou du Yucatan sont devenues infréquentables (et jusqu’à la Guyane)). Pour que les sargasses posent un problème, il faut qu’elles soient en quantité si importante qu’il ne soit plus possible de les ramasser. Elles entrent alors en décomposition, assombrissent la mer, et lui donne une odeur faisant fuir les baigneurs ! A noter que dans les années passées, les îles Keys ont déjà reçu des cargaisons de sargasses, et ce fut le cas début juillet durant plusieurs jours entre Fort Lauderdale, Miami et les Keys. Certains scientifiques pensent que ça pourrait s’intensifier à l’avenir sur la Floride.

Ci-dessous, l’état de la plage de Lauderdale by-the-Sea (près de Miami) le 6 août 2018 au soir : très supportable, même s’il y a aussi des sargasses dans la mer. M.A.J au 13 août : il n’y en a quasiment plus du tout.

Les sargasses sur la côte Atlantique de Floride le 6 août 2018

Les sargasses sur la côte Atlantique de Floride le 6 août 2018 (ici à Lauderdale By-the-Sea).



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !