Miami : Le fils de la consule du Canada va plaider non-coupable après la fusillade qui a coûté la vie à son frère

Miami : Le fils de la consule du Canada va plaider non-coupable après la fusillade qui a coûté la vie à son frère
Jean Wabafiyebazu, 17 ans, qui a été abattu, et son frère Marc, 15 ans, qui est depuis lors accusé de meurtre.

Jean Wabafiyebazu, 17 ans, qui a été abattu, et son frère Marc, 15 ans, qui est depuis lors accusé de meurtre.

– Nouvelles révélations sur l’affaire de la fusillade de Miami.

– La précédente consule du Canada, Louise Léger, reprend son poste à Miami.

Jeudi, l’avocat de Marc Wabafiyebazu, 15 ans, fils de la nouvelle consule générale du Canada en Floride, Roxanne Dubé, a déclaré que l’adolescent allait plaider non coupable. Il doit faire face à une charge pour « meurtre », comme l’autorise la loi pour les personnes suspectées d’avoir eu une présence active sur une scène de crime.

Selon les premières informations, mardi 31 mars à 14h15, son frère Jean est entré dans une maison de Coral gables (Miami) où l’attendait des dealers en possession de 900 grammes de mahijuana. Des coups de feu auraient alors été échangés alors que Marc attendait dans la voiture. Jean Wabafiyebazu et un des dealers sont morts, sans que jusqu’ici aient été indiqués les noms des tireurs. Mais, jeudi, le quotidien Miami Herald assurait avoir consulté un rapport de police indiquant que les deux personnes décédées seraient les auteurs des coups de feu, et se seraient donc entretuées, précisant qu’une des deux victimes avait reçu 10 impact de balles.

Anthony Rodriguez est le dealer qui a survécu. Bien connu de la police, ce serait lui qui aurait apporté la mahijuana). (Photo : Photo/Miami-Dade Department of Corrections)

Anthony Rodriguez est le dealer qui a survécu. Bien connu de la police, ce serait lui qui aurait apporté la mahijuana. (Photo: Miami-Dade Department of Corrections)

L’enquête se poursuit bien évidemment, et la police de Miami, soumise à des pressions internationales, parle beaucoup moins à la presse. En tout cas ces nouveaux éléments correspondent avec la défense de Marc Wabafiyebazu qui plaide non coupable. Il serait, selon les dires de son père, seulement entré dans la maison après la fusillade. Néanmoins, Marc Wabafiyebazu va devoir faire face à une autre charge contre lui : « menaces de mort envers un agent de la police de Miami », après l’avoir menacé de lui « tirer une balle dans la tête » (selon l’agent). Il ne bénéficiera d’aucune protection diplomatique familiale, et il sera jugé en Floride par un tribunal pour mineurs. Il devrait comparaître pour la première fois dans les prochains jours, et est actuellement détenu dans une prison pour mineurs de Miami.

La petite amie du dealer abattu par l’un des fils Wabafiyebazu (il s’appelait Joshua Wright et avait lui aussi 17 ans) a indiqué que Joshua avait pour la première fois rencontré les fils de la consule le weekend précédent durant l’Ultra Music Festival, le grand festival de musique électronique de Miami.

La consule Roxanne Dubé et sa famille ont exprimé leurs condoléances à la famille de Joshua Wright : « Votre douleur est notre douleur« , a-t-elle écrit. « Nous pouvons seulement espérer que, avec le temps, nous allons nous trouver un but commun pour diminuer les causes de ces crimes violents. Pour l’instant, nous voulons juste être là pour Marc, notre fils incroyablement attentionné, qui aimait beaucoup son frère, et dire au revoir, jamais si tendrement et tranquillement à Jean, notre amour.« 

Des étudiants de Miami ont spontanément allumé des bougies à la mémoire de Jean.

Le gouvernement canadien a communiqué que Louise Léger, l’ex-consule qui avait quitté Miami pour Ottawa en février, allait prendre le chemin du retour, pour assurer ce poste de chef de la mission consulaire canadienne à Miami. Avant son départ, Louise Léger avait une grande popularité par la communauté canadienne de Floride (voir l’interview qu’elle nous avait accordé en octobre).

– Voir l’article sur les déclarations du père des enfants de Mme Dubé

 

Canam golf pub 10 x 4 journal de france.cdr



Related Articles

4 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !