Roland Lescure (En Marche) élu député des Français des Etats-Unis et du Canada

Roland Lescure (En Marche) élu député des Français des Etats-Unis et du Canada

Législatives : Roland Lescure, franco-canadien de 50 ans, et novice en politique, bat Frédéric Lefebvre, ancien ministre et député sortant sur la 1ère circonscription des Français de l’Etranger.

Roland Lescure (La République En Marche) emporte l’élection avec 79,73% des voix face à Frédéric Lefebvre (20,27%).

200 000 Français sont inscrits sur les listes électorales aux Etats-Unis et au Canada, et il faut multiplier ce nombre par 3 ou 4 pour saisir l’importance de la présence française sur le continent nord-américain ; présence qui s’est accélérée depuis une dizaine d’années. La participation pour ce second tour était de 13,07% (contre 18,64% au 1er tour).

Résultats locaux :

– USA – Lescure : 79,22/ Lefebvre : 20,78

– Canada – Lescure : 80,70 / Lefebvre : 19,30

– Floride – Lescure : 72,74 / Lefebvre : 27,26

– Autre résultat : en Guyane, Lénaïck Adam, 25 ans, est élu député « En Marche ».

Pourquoi nous publions les résultats avant dimanche 20h

QUI EST LE NOUVEAU DEPUTE LESCURE ?

Roland Lescure et sa suppléante, Pascale Richard, qui vit pour sa part à New-York depuis 20 ans.

Roland Lescure et sa suppléante, Pascale Richard, qui vit pour sa part à New-York depuis 20 ans.

Roland Lescure est père de trois enfants, et il est le frère de l’homme de médias Pierre Lescure. Il est marié à une ressortissante irlandaise, prof de yoga. Une page Wikipedia est apparue à son nom le 5 juin : « Roland Lescure, économiste français ». Ce polytechnicien était effectivement connu jusqu’à présent pour être le N°2 de la Caisse de Dépôt du Québec, avec un salaire estimé à 2,5M$. Si les médias de métropole n’ont pas instantanément pris conscience du missile lancé dans le nouveau ciel politique, la presse canadienne et les médias économiques ont pourtant fait leurs gros titres sur sa démission de la Caisse quelques semaines avant l’élection. « Non je n’ai fait jouer aucun réseau pour avoir l’investiture En Marche, je n’ai appelé personne, j’ai juste postulé comme tout le monde sur le site internet. Quand je suis allé à la première réunion pour soutenir Emmanuel Macron dans un appartement d’étudiants à Montréal, je m’étais surpris à en ressortir avec un grand sourire. J’ai sûrement fait ma crise de la cinquantaine ! Avec Emmanuel Macron, j’avais l’impression qu’une révolution s’opérait et je ne voulais pas regretter, dans dix ans, de ne pas y avoir participé. La Caisse de Dépôt m’a proposé de prendre une année sabbatique, mais j’ai refusé et j’ai démissionné. » Roland Lescure écrit sa légende… mais il a l’air profondément sincère dans sa démarche. (Même si tout le monde pense que le siège de député sera bien étroit pour lui…)

UNE JEUNESSE EN BANLIEUE

Avant de gagner 2,5M$, Roland Lescure a grandi à Montreuil (banlieue parisienne) dans… une famille communiste. Son père était journaliste à L’Humanité et sa mère syndicaliste à la Régie des transports parisiens (RATP). Aujourd’hui Roland Lescure semble partagé entre d’une part sa vision des performances économiques, et de l’autre ses racines progressistes. « J’avais rejoint le Parti Socialiste pendant un ou deux ans, au moment où DSK montait en force, mais j’ai été déçu par les positions un peu « sectaires » du parti ; positions que le public a découvert cette année.« 

Roland Lescure est devenu citoyen canadien il y a quelques semaines. « Pour moi être entre la France, le Canada et les Etat-Unis avec le poste de député, je ne peux pas cacher que ce serait assez idéal », ne cachait-il pas quelques semaines avant d’être élu, « car ce sont des pays que j’aime beaucoup« . Néanmoins, ce n’est évidemment pas pour voyager qu’il a postulé. Education, numérisation des services consulaires, CSG etc… Roland Lescure fait force de proposition, de manière assez classique pour un candidat en Amérique, mais pas sans le souci du détail. « Si nous réussissons à obtenir beaucoup de députés « En Marche » pour les Français de l’Etranger, ce qui est bien parti, nous allons pouvoir changer la manière dont nous nous organisons. Par exemple nous pourrions faire travailler ensemble un petit groupe d’attachés parlementaires sur les problématiques communes aux Français de l’Etranger, plutôt que chacun reste dans son coin.« 

En tout cas, depuis le 17 juin, le député des Français d’Amérique-du-Nord n’est plus dans l’opposition, comme c’était le cas jusqu’à présent. Ce qui aura certainement des conséquences.

www.rolandlescure.org

Nos articles sur Roland Lescure

Vidéo de victoire de Roland Lescure :

FIN DE CARRIERE POUR FREDERIC LEFEBVRE

Frédéric LefebvreSon adversaire pour ce second tour était le député sortant de la circonscription : Frédéric Lefebvre, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, à l’époque adoré des médias pour ses gaffes chroniques. Si sa défaite était prévisible, le score de M. Lefebvre était toutefois attendu afin de voir si ses choix stratégiques avaient eu un impact sur l’électorat. Frédéric Lefebvre avait en effet réalisé l’un des plus surprenants « retournement de veste » de l’histoire politique française (qui a néanmoins peu intéressé les médias, vu que M. Lefebvre n’avait réalisé que 14% au 1er tour). Le député a en effet démissionné de son parti « Les Républicains » entre les deux tours pour s’inventer une filiation avec Emmanuel Macron, assurant qu’il « connaissait mieux le président » que son adversaire, et osant même imprimer une photo de lui avec Emmanuel Macron sur son bulletin de vote ! Frédéric Lefebvre – qui ne répondait plus aux questions des journalistes francophones des Etats-Unis et du Canada – a entrepris une communication directe avec les électeurs, via les fichiers d’emails mis à disposition par le ministère. Sa « manœuvre moralement discutable » (comme la qualifie le délégué Les Républicains en Floride) avait posé un problème à son adversaire. « Oui ça a été affligeant », confirme Benoît Duverneuil, le responsable de La République En Marche pour la Floride. « Nous avons décidé que l’équipe ne devait pas réagir, afin de ne pas faire de publicité à cette imposture, ni à entrer dans de vaines polémiques. On s’est dit que si les électeurs avaient choisi Lescure au premier tour, il y avait peu de chance qu’ils aillent voter Lefebvre au second. Mais effectivement sa démarche était très troublante. » C’est donc une fin de carrière politique pour Frédéric Lefebvre. Les militants Les Républicains aux Etats-Unis et au Canada ont été choqués par ce que beaucoup ont nommé une « trahison ». En effet, la droite est généralement assez forte, notamment aux Etats-Unis, et elle s’est retrouvée subitement sans candidat après le premier tour. Beaucoup n’avaient pas donné de consigne de vote pour le second tour, et certains avaient même appelé à voter blanc plutôt que Lefebvre. Mais, dans les coulisses, c’est véritablement un sentiment de choc, de gâchis et de trahison qui prévalait chez les militants de droite.

Particulièrement fair play, l’ex-député Frédéric Lefebvre n’a pas attendu le résultat final pour indiquer qu’il avait fait mettre à l’étude des voies de recours pour tenter de faire annuler cette élection… Ce qui pourtant, pour lui, ne changerait rien du tout.

– Voir notre article : Le suicide politique du député Frédéric Lefebvre

BENOIT DUVERNEUIL PREND DU GALON EN FLORIDE

Network Courrier de Floride au restaurant Casimir de Boca Raton

Benoît Duverneuil

Il y avait jusqu’alors une hégémonie UMP (puis « Les Républicains ») dans le paysage politique des Français de Floride, mais via cette victoire de « En Marche », c’est Benoît Duverneuil, 38 ans et résidant à Boynton Beach (Palm Beach), qui prend du galon, puisqu’il est le référent du parti dans le « Sunshine State ». Originaire de Limoges, Benoît Duverneuil est consultant en stratégie digitale et analytique. Il réside depuis 11 ans en Floride, et est de longue date militant du MoDem de François Bayrou. Il est également connu pour son engagement associatif, notamment après avoir beaucoup travaillé sur la francophonie, mais aussi la technologie liée aux drones (afin de surveiller l’écologie sous-marine, repérer les victimes lors de tremblements de terre… ou encore rechercher des cités précolombiennes perdues !). « Notre état d’esprit avec Roland Lescure c’est bien évidemment de travailler avec tous les Français expatriés, quelle que soit leur opinion politique, afin de répondre à toutes les préoccupations et demandes.« 

Nos articles sur Benoît Duverneuil

 



Related Articles

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !