Patrick Glémaud : avocat au Canada, artiste et galeriste à Miami !

Patrick Glémaud : avocat au Canada, artiste et galeriste à Miami !

Patrick Glémaud est arrivé à Miami avec l’idée de monter une exposition pour « Art Basel ». Un projet qui s’est transformé en galerie d’art contemporain : la très réputée « Macaya Gallery ». Située à Wynwood, la galerie accueille des artistes émergents, pour la plupart canadiens francophones, dont les œuvres suscitent le dialogue social.

A 49 ans Patrick Glémaud a déjà eu plusieurs vies. Il est arrivé d’Haïti à l’âge de 11 ans sous l’impulsion de son père qui souhaitait donner à ses cinq enfants les meilleures opportunités de vie. « La famille s’est adaptée très vite car le Québec est francophone, mais surtout parce qu’elle s’est intégrée dans la société québécoise au niveau social et politique. Ma mère disait « on est venus au Québec pour devenir québécois et non haïtiens », sans renier ses origines bien sûr ! J’ai grandit dans l’idée qu’être canadien, c’était être multiethnique et bilingue ».

Il entreprend des études de sciences politiques puis de droit à l’Université d’Ottawa avec la perspective d’embrasser une carrière politique ou d’avocat. Cette dernière l’emporte et Patrick devient avocat en 1998. Il exerce le droit sous différentes formes pendant une quinzaine d’années dans les régions d’Ottawa et de Montréal. Il devient notamment Juriste pour le Ministère de l’Environnement, professeur à la « Telfer School of Management », Consultant pour la « School of Public Service » ou encore Directeur à la « Midwest Energy Emissions Corp ».

Mais pendant toute cette période l’art n’est pas loin car Patrick est un passionné, tant par la musique, la peinture ou la photographie. Il joue des « congas » dans un groupe, peint à ses heures perdues et monte avec un ami un bar-lounge jazzy qui organise tous les mois un vernissage avec des artistes locaux, dont il achète lui-même une pièce à chaque fois « par goût, mais aussi pour les encourager ! ». Parallèlement, avec ses compétences juridiques, il aide des artistes rencontrés en les conseillant sur leurs contrats, mais aussi en les soutenant financièrement. Artiste lui-même, il organise des expositions de ses propres toiles dans son appartement avec l’aide de sa femme et commence à vendre ses œuvres.

Patrick Glémaud à la Macaya Gallery de Miami

Patrick Glémaud à la Macaya Gallery de Miami

Comme beaucoup de canadiens, il découvre Miami à l’occasion de vacances. L’idée d’un déménagement fait son chemin car « la Floride a de nombreux atouts : la douceur de vivre, des écoles francophones et surtout de nombreuses opportunités artistiques ». Patrick s’installe à Miami en 2014 avec sa femme et ses trois enfants, avec l’idée de monter une exposition dans le cadre de « Art Basel ». Mais l’exposition éphémère se transforme finalement en galerie ! Pendant le festival, il ouvre avec son ami de longue date, Daniel Stanford (artiste lui aussi), un espace consacré à l’art contemporain situé à Wynwood, « Macaya Gallery », un hommage à « Macaya Beach » à Haïti.

Le multiculturalisme, le bouillonnement créatif de Miami le motivent et l’inspirent. « Miami est reconnue dans le monde entier comme étant une place incontournable de l’art contemporain ». Patrick Glémaud est cependant toujours membre du barreau de l’Ontario et a conservé une activité de consultant pour « ne pas dépendre financièrement de l’art, une activité très saisonnière à Miami » et gère donc en parallèle la galerie. Cette double casquette ne le dérange pas, bien au contraire, car ces deux activités sont indispensables à sa créativité et à son équilibre.

Macaya Gallery fait la promotion d’artistes émergents à mi-carrière, utilisant des techniques créatives non-traditionnelles (mix-media, résine, bois, objets). La galerie a reçu des artistes comme Pierre Huot, Eddie Ryan, William Rosewood et actuellement Isabelle Beaubien. « Macaya » se positionne comme un incubateur et un espace collaboratif pour les collectionneurs, les conservateurs ou tous les créateurs qui souhaitent exposer et susciter le dialogue social autour des œuvres présentées. Patrick Glémaud souhaite ainsi participer activement à l’élan que connaît Miami dans l’art contemporain.

A l’avenir, il aimerait « prendre sous son aile » trois ou quatre artistes, les soutenir à travers sa galerie ou d’autres expositions dans le monde, et les amener sur le devant de la scène artistique internationale. Une nouvelle aventure en perspective !

www.macayagallery.com

Macaya Gallery
145 NW 36th St, Miami, FL 33127
Téléphone : (786) 577 0322


NOTRE DOSSIER : 10 CANADIENS QUI FONT BOUGER LA FLORIDE

Chantal Dutrisac : directrice des opérations de Desjardins Bank en Floride

– Avocate spécialisée dans le droit de l’immigration à Miami et en Floride : Marcelle Poirier

– Anne Hotte : « Hollywood se développe, mais en gardant son esprit d’accueil unique ! »

– Vincent Gauthier-Doré : Faire du Canada un passage obligé pour les Américains !

– Jonathan Huberdeau : le feu sur la glace

Carlito Dalceggio : magnifique et surprenant artiste originaire de Montréal

Laurent Morel-à-l’Huissier : un consul canadien passionné par les relations internationales

– Paola Isaac Baraya : « Nous souhaitons que Broward County devienne une plateforme mondiale du commerce »

Jade Vinet : la performance économique québécoise en Floride




Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !